Tout sur... la petite histoire de Ship ta fripe!

Curieux de connaître l'histoire derrière Ship ta fripe? Cet article est pour toi.

Ship ta fripe a été fondée en 2019, par moi, Émilie. À ce moment, j'étais toujours étudiante en Communications à l'UQAM. L'idée, par contre, s'est plantée telle une petite fleur dans ma tête bien longtemps avant.

C'est tout simplement en faisant le ménage de ma garde-robe de jeune en adulte nouvellement en appartement que je me suis dit : « Hey, ils sont encore beaux, ces vêtements-là ». Je me suis alors dirigé vers mon ordinateur, avec l'idée en tête de faire quelques sous avec mes morceaux usagés qui, je savais, feraient des heureuses. J'ai donc découvert un groupe Facebook où plusieurs personnes y affichaient des morceaux à vendre à bas prix. Je me suis empressée de capturer en photos mes fameux vêtements « encore beaux » afin de les télécharger sur ce groupe. À peine mises en ligne, mes pièces généraient déjà de l'intérêt. Quelques jours plus tard, tout. était. vendu. 

La jeune fille qui ne magasinait même encore dans les friperies en moi était plus qu'étonnée. Il faut dire que je n'avais pas beaucoup d'attentes. Immédiatement, une idée m'est venu en tête. Reproduire ceci, mais à grande échelle... ce serait quoi? Une friperie en ligne? Oui, c'est ça. C'est à ce moment que mon projet a débuté. 

Par la suite, j'ai commencé à magasiner (très) régulièrement en friperie, à prendre davantage conscience de l'impact de la « mode rapide » et des bienfaits d'acheter seconde main en général. Ça ne faisait que donner encore plus de sens à ce projet, qui me tenait déjà tellement à cœur.

Ce n'est par contre que quelques mois plus tard que j'ai commencé à réellement mettre mon projet en perspective, m'informer et commencer le plan d'affaires de ce qui allait s'appeler Ship ta fripe. Petit fait intéressant : ma première idée de nom était « La FripWeb ». (Ouf.) 

Je voulais faire les choses bien, tranquillement, à mon rythme d'étudiante-un-peu-procrastinatrice-mais-grande-rêveuse. Élaborer un concept efficace et pertinent, bâtir mon image de marque, ma plateforme et gérer toute la paperasse qui vient avec le fait d'ouvrir une entreprise a pris quelques mois. Fast forward en mars 2019 : L'OUVERTURE. Les premières commandes, je vais l'avouer, c'est un des meilleurs feelings. Au-delà des ventes, c'est la joie et le bonheur de voir son projet réellement se concrétiser qui l'emportent. C'est l'aboutissement de beaucoup d'efforts. 

En bientôt deux ans, Ship ta fripe a vu plusieurs projets se réaliser. Nos macarons avec l'artiste Out.ofthe, des évènements pop-up incroyables, passer de quelques nouveautés par mois à 50 par semaine... et j'en passe! Je suis tellement curieuse de savoir à quel moment tu nous as découvert. Laisse-nous la réponse dans les commentaires ci-bas.

C'est grâce à toi, qui magasine et encourage Ship ta fripe, qu'on peut continuer d'évoluer et de croître. Ce qui s'en vient est beau, tellement beau. On déborde d'idées et on œuvre dans le plus beau milieu, la seconde main, pour qui j'ai un amour infini.

On ne sait jamais où un ménage de garde-robe peut nous mener.

Merci, pour tout.

 

Les photos présentes dans cet article sont l'œuvre de la photographe Laurence Emma Photo.

Laisser un commentaire

Nom .
.
Message .